-A +A

Actions Pédagogiques Pilotes (APP)  

Il s’agit d’actions pédagogiques menées dans une logique de projet par des établissements du réseau d'enseignement français à l'étranger. Par leur caractère innovant, voire expérimental, elles ont vocation à dynamiser l’ensemble des établissements d’un pays ou d’une zone du monde en étant généralisées, transférées et mutualisées. Le service pédagogique de l'AEFE accompagne ces projets et alloue des subventions pour leur mise en œuvre.

Ces actions peuvent revêtir des caractères variés mais se caractérisent toutes par une mise en œuvre remarquable des grandes orientations suivantes :

  • promotion de la langue française et des langues autres dont celle du pays d’accueil,
  • valorisation par les élèves des arts et des sciences,
  • mise en exergue des valeurs citoyennes.

Une dynamique fédératrice

Les APP sont des actions pédagogiques à valeur exemplaire, dont la plus-value pour les élèves et les établissements est effective et mesurable.

Les productions d’élèves et les manifestations réalisées dans le cadre des APP font l’objet d'une communication grâce à différents moyens ou supports (publications, spectacles, actions dans le pays d’accueil, comptes rendus sur les sites Internet des établissements et de l'AEFE, etc.).

Le lycée français de Valence est engagé dans plusieurs actions pédagogiques pilotes :

 Jeunes géoscientistes à l'écoute de la Terre :

L’actualité récente montre que de nombreux établissements du réseau de l’AEFE sont situés dans des zones présentant des risques majeurs en relation directe ou indirecte avec l’activité interne de la Terre.

L’implantation de sismographes de qualité scientifique dans les établissements français de l’étranger est l’occasion de matérialiser l’enregistrement de phénomènes sismiques.

Ces installations permettent une meilleure contextualisation des enseignements de sciences de la Terre qui abordent ces problématiques, forment les élèves au traitement du signal sismique et au raisonnement mettant en œuvre des modèles analogiques ou numériques.

Il convient également de développer chez les élèves le sentiment d’appartenance à un réseau de surveillance et de les sensibiliser à des valeurs de solidarité face à des catastrophes naturelles qui peuvent frapper de nombreuses régions dans le monde.

 Sur les traces des Poilus de Valence :

Le centenaire de la Première Guerre mondiale constitue un événement pédagogique incontournable.

Événement majeur parfois désigné comme la « matrice » du XXe siècle dont elle a été à bien des égards fondatrice, la Grande Guerre a également été une césure au plan de la culture et de la civilisation. Elle a marqué une entrée à la fois tragique et mémorable dans la modernité. L'enseignement se doit de prendre en compte un tel événement, dans toutes ses dimensions.

Nombreux sont les établissements du réseau qui se sont mobilisés autour de "l'objet historique 1914-1918" pour construire des projets disciplinaires ou pluridisciplinaires et inter-degrés, à toutes les échelles du réseau d'enseignement français à l'étranger (établissement, pays, zone).

Grâce à ces approches croisées, les communautés éducatives concernées pourront se reconnaître dans cet « esprit du centenaire », axé sur la compréhension de la Grande Guerre comme événement et comme héritage. L'AEFE, par l'intermédiaire de son service pédagogique, travaille en étroite collaboration avec la Mission du centenaire qui souhaite accompagner le monde enseignant pour donner sens à la commémoration.

Il s’agit de faire connaître ce legs patrimonial, matériel et immatériel, et de s’interroger, avec les élèves, sur la transmission aux générations futures, en termes de valeurs européennes et internationales de paix, de dialogue et d'harmonie.

 Ambassadeurs en Herbe :

Placé sous le parrainage de l’UNESCO, le projet « Ambassadeurs en herbe» met en œuvre, de l’école primaire au lycée, des compétences de plurilinguisme et de médiation linguistique et culturelle autour de problématiques internationales d’actualité, nécessairement transversales et pluridisciplinaires. Développé autour de véritables « tournois oratoires », le projet est fortement axé sur des pratiques diversifiées d’oral telles que définies par la pédagogie actionnelle du CECRL.

Il est ancré sur la réalité du pays d’accueil dont les élèves sont les « ambassadeurs » : les champions de l’établissement et/ou du pays défendent leur position et l’illustrent en faisant référence aux réalités du pays d’accueil sur lesquelles ils sont donc amenés à s’interroger et à travailler.

Les joutes oratoires se font en français et dans la langue du pays d’accueil, avec des synthèses d’interprétariat en anglais, ce qui suppose que les champions interprètes soient véritablement très affûtés dans les trois langues et soient capables de réaliser cette médiation en anglais.

Enfin, c’est une mise en évidence des valeurs que promeut l’AEFE dans une logique de mise en réseau MONDE-AEFE de tous nos élèves.